ECOLE DES GRANDS PARENTS EUROPEENS

                                                  Bordeaux-Gironde

MARS/AVRIL 2021

EDITO

OK boomer!, cette expression présente sur les réseaux sociaux depuis fin 2019 est celle par laquelle les jeunes reprochent à notre génération d’avoir épuisé les ressources de la planète sans préparer l’avenir. Pourtant certains sociologues, encore récemment, n’y voyait pas l’annonce d’une fracture générationnelle, alors que d’autres affirment que la guerre des âges a commencé. Le sujet est à tel point sensible que nous avons consacré une rencontre à ce sujet, en novembre dernier, nous posant la question « vieux fantasme ou réalité ? ».

L’idée revient en force ces dernières semaines après de nombreux articles de presse et interventions télévisées, dont celle, extrêmement violente de François de Closets, accusant notre génération d’être une génération prédatrice imposant aux jeunes « un sacrifice indigne » pour une « génération indigne ».

Et si, au lieu de vouloir opposer jeunes et vieux, on regardait de plus près le rôle essentiel que jouent, aujourd’hui encore, les boomers dans le cadre des solidarités intergénérationnelles, prenant conjointement en charge l’accompagnement de leurs parents âgés tout en jouant à fond leur rôle de grands-parents, et en s’investissant dans la vie associative et les engagements caritatifs indispensables à

l’équilibre de notre société.

Et non, nous ne sommes pas indifférents à ce que vivent les enfants, les adolescents, les étudiants, les chômeurs, les âgés en Ehpad, les soignants …. !

Et oui nous nous impliquons en fonction de nos moyens et de notre notre âge !!

Et comme le dit si bien le sociologue Serge Guérin « Plutôt que d’opposer les générations, la catastrophe du COVID devrait nous interroger sur comment restaurer le partage d’un destin commun. Un autre nom pour dire intergénération. Une intergénération apaisée »

Tenons Bon !!

Gisèle Gizard Président

PROGRAMME

                                           CAFÉ ACTUALITÉ : « AVOIR 20 ANS EN TEMPS DE PANDÉMIE »,

 les impacts de la COVID, nouveau fossé des générations ?
Échanger points de vue et interrogations à travers de multiples documents afin de mieux comprendre les événements qui font l’actualité des jeunes générations, de nos petits-enfants

VISIOCONFERENCE

Jeudi 4 mars 14h30

                                                                   

 

Une nouvelle proposition au PARC BORDELAIS

pour un « dérouillage hebdomadaire » avec petite marche et étirements accompagnés par un coach. Une belle occasion de démarrer la semaine !!

Rendez-vous entrée principale du Parc Bordelais (Avenue Carnot) Tous les lundi à 9h


 

 

 

 

 

NOS « MARAPONTS »
Un demi-parcours de 3/4km (Quinconces- Pont Chaban-Delmas), soit
un parcours complet de 8km en poursuivant par la rive-droite avec un
retour par le pont de Pierre.
Départ sur les quais face à l’esplanade des Quinconces

Les mardis 9 et 23 mars
Rendez-vous 10h

 

UNE VISITE PÉDESTRE GUIDÉE DU QUARTIER DES CAPUCINS
De la place de la Victoire à l’Hôtel St François en passant par Ste
Croix une découverte de l’histoire du quartier à savourer….
RV place de la Victoire devant la porte d’Aquitaine   

25 mars 14h30

EN PROJET: CONFÉRENCES


- Enfants à haut potentiel, enfants Dys…Comprendre et être
attentifs aux spécificités de certains de nos petits-enfants
- Grands-parents au-delà des frontières : quand nos petits-enfants
se construisent entre 2 cultures......

XXXXXXXXXX

FEVRIER 2021

QUE FAIRE AVEC NOS PETITS-ENFANTS PENDANT CES VACANCES D’HIVER

Déjà les vacances !? Et oui ! Cette année, du côté de Bordeaux, on est les premiers à quitter l’école pour quelques jours de grasses matinées (ou pas) ! Vous n’avez pas eu le temps de réfléchir aux activités à proposer à vos petits-enfants pour ces vacances d’hiver à Bordeaux ? Pas de souci, voici nos bons conseils covido-compatibles de « Un air de Bordeaux » pour leur faire vivre moultes aventures !

A vélo, à pied, en trottinette ou en roller :  

  • Une ballade d’un pont à l’autre de la Garonne est une belle option pour les petits cyclistes : démarrez au pont de pierre et faites le tour du port de la lune en traversant la Garonne par le pont Chaban Delmas avant de retrouver le pont de pierre depuis la rive droite. 8 km

  • La piste Roger Lapébie sur la rive droite, pour les plus sportifs et les plus grands est une promenade plutôt adaptée aux cyclistes. Cette ancienne voie ferrée, désormais goudronnée, offre une longue et belle balade dans l’entre deux mers. Toujours possible avec les plus petits : départ de Latresne vers Créon pour une sortie à la campagne. De 0 à 50 km

 

Tobogans, balançoires, tourniquets :

   

Jouer au touriste :

  • C’est possible et même amusant grâce aux livrets proposés par l’Office de tourisme. Certains d’entre eux, destinés aux enfants, leur proposent de partir à la découverte du vieux Bordeaux pour une chasse au trésor, un jeu de piste….. (livret à acheter 5€ à l’office du tourisme)

 

Toutes les informations :Office du tourisme 05 56 00 66 00

 https://www.unairdebordeaux.fr/article/2021-01-27/enfants-vacances-hiver-bordeaux/

 

 

Bien sûr il ne fera pas beau tous les jours….Alors, en dehors des jeux de société, de la confection de gâteaux et autres douceurs, de la séance « obligatoire » de lecture durant le « temps calme » et des incontournables mais mesurées visionnages de dessins animés, pensez aux visites virtuelles de certains musées

Les 100 peintures les plus célèbres dans le monde et bien d'autres

https://www.youtube.com/watch?v=6YSAMo6TmkE

 

LOUVRE Actualité du musée février 2021

Nous avons repéré 5 très jolis « Petits contes d’hiver » (5/6 mn chacun)

      Derrière chaque œuvre, on peut s’imaginer une histoire. Laissez-vous porter par les mots de la conteuse Élisa Bou dans cette nouvelle série à écouter en famille.

https://www.youtube.com/watch?v=whIFhtyiy8w

 

Très belles vacances en famille !!

Retour sur une expérience 2020

Maitriser les outils de visioconférence, une grand-mère nous en parle

« Alors que mes petits-enfants entrent sans complexe dans cet univers numérisé, moi, grandère, senior, personne vulnérable de 2020, j’essaie de fuir mes résistances, mes incompréhensions, mes freins et ma peur de l’inconnu pour face à l’adversité.

M’inscrire à cette formation de neuf heures pour connaitre les outils numériques  avec l’EGPE m’a semblé un défi comme franchir un mont caillouteux les pieds nus.

Les pieds nus seraient tous mes freins psychologiques et matériels et le mont, toutes les informations  à absorber et à comprendre pour  ensuite les mettre en pratique.

Suis-je encore capable d’intégrer toutes ces nouvelles notions ?  Suis-je assez bien équipée avec mon vieil ordinateur ou mon vieil iPad. Vais-je savoir m’adapter pour pouvoir avancer avec les autres que j’imagine plus initiés que moi.

Le premier caillou, c’est l’instant même de la connexion.

J’appuie sur le lien envoyé par l’EGPE et je m’aperçois que ça marche. L’écran  partagé s’ouvre sur des visages accueillants et souriants qui me mettent en confiance.

Rémy, notre formateur accueille chaque participant avec bienveillance et nous instruit et avec une infinie patience nous explique, nous ré-explique et répond à toutes nos questions inlassablement pendant trois heures transformant mes petits cailloux en sable.

Le programme est chargé, les nouvelles notions activent mes neurones qui ont dû se multiplier pour mon plus grand bonheur. (Scientifiquement prouvé !)

Aujourd’hui je m’aperçois qu’en ces périodes troublées, ces nouveaux outils nous permettent des rapprochements indispensables, et avant tout avec nos enfants et nos petits-enfants bien sûr ! Mais aussi nous permettent de poursuivre nos activités, en particulier avec l’EGPE…

Alors je conseillerais à tous de suivre cette formation !! »                                               (Dominique)

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Contact

07 82 14 96 94

Envoyer un message

Pôle ecoute : 07 82 14 96 94

© 2018 by Agnès Senet - UDAF33