ECOLE DES GRANDS-PARENTS EUROPEENS BORDEAUX-GIRONDE

 

 

 

 

 

 

 

 2° LETTRE DU DECONFINEMENT  5 JUIN 2020

Les grands-parents déconfinés parlent aux grands-parents déconfinés …. Mais masqués !!

Nous espérons que vous profitez des mesures successives de déconfinement pour retisser de « vrais liens » avec vos enfants et petits-enfants.

ACTUALITÉS

Après ces 2 mois totalement inédits rien n’est plus tout à fait comme avant.  Si nos corps sont désormais déconfinés, nos visages restent cachés par mesure de protection des autres et de nous-mêmes. Quelles sont les conséquences de l’effacement du visage dans l’espace public ?  Le masque est-il un vecteur de solitude absolue, d’inquiétante étrangeté, ou, au contraire, un support d’expression personnelle, une possibilité de créer de nouveaux rites au quotidien ? Toutes ces questions que nous nous posons…..

Ainsi dimanche 31 mai 2020, l’humoriste Élie Semoun a partagé sa frustration sur Instagram, dénonçant le comportement de certaines personnes à cause du confinement. Zoom sur son coup de gueule :

« Je n’aime plus sortir : hier je me suis fait insulter par une femme parce que mon bras l’avait frôlé. Dans les magasins, on se contourne comme s’il y avait un mur invisible. Dans la rue, on n’ose pas se regarder, comme si c’était une contamination potentielle. Je comprends la peur mais va-t-on pouvoir vivre longtemps dans cette atmosphère de délation, de méfiance, de gel et de masques. Quand est-ce qu’on se retrouve ? »

Les grands-parents bien présents!! Cette période si particulière donne aux grands-parents l’occasion d’un nouvel éclairage. Grâce aux nombreuses interventions d’Armelle Le Bigot-Macaux, Présidente de l’EGPE de Paris, dans les médias nous prenons notre place dans la sortie de crise que notre société doit affronter aujourd’hui. Nous vous invitons à écouter l’excellent podcast de l’émission de France Inter du mardi 27 mai « Grand bien vous fasse » avec :  

Serge Guérin sociologue                                                                                                                                                                

Pierre-Henri Tavoillot, philosophe                                                                                                     

Armelle Le Bigot Macaux, Présidente de l'EGPE Paris 

https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-27-mai-2020

 Mais aussi « Déconfinement : l’heure du dilemme pour les grands-parents » France 24

https://www.france24.com/fr/20200515-d%C3%A9confinement-l-heure-du-dilemme-pour-les-grands-parents

Enfin, même si notre EGPE n’a pas été citée, c’est bien un de ses membres qui a été interwievé dans le journal Sud Ouest du lundi 1° juin     

« Grands-parents, enfants et petits-enfants vont enfin se revoir » Après les nouvelles via messagerie, place aux retrouvailles pour Marie-Aude et sa nombreuse famille

https://www.sudouest.fr/2020/05/31/grands-parents-enfants-et-petits-enfants-vont-enfin-se-revoir-11219679-7527512-10142.php

 

PROJETS

Pour notre part, l’équipe de l’EGPE Bordeaux-Gironde est toujours restée active, quoique masquée et confinée, en augmentant la fréquence de ses « Lettres », en orientant « Allo grands-parents » autour des questionnements sur le COVID, en participant à un groupe Whatsapp des associations de la ville de Bordeaux, autour de l’adjointe à la vie associative, Mme Brézillon. L’équipe reste toujours en veille et se mobilise, en maintenant, malgré tout, le lien avec vous tous.

Et pour terminer cette année à peine commencée et si vite clôturée nous vous proposons 2 événements importants de notre vie associativeElle

 

 

 

                                                  Elle   aura lieu en

visioconférence le jeudi 25 juin 2020 à 15h

Les documents vous seront adressés très prochainement pour lecture et retour des votes, avant le 23, des différents rapports d’activité. Nous insistons sur l’importance de votre réponse. Il y va en effet de la continuité de notre association et de la continuité de nos relations partenariales et financières.

Nous vous engageons à nous rejoindre lors de la visioconférence, ce qui vous permettra d’intervenir, d’échanger idées, attentes et projets ?

Lors de cet échange nous évoquerons la préparation de la semaine bleue qui aura lieu du 5 au 11 octobre sur le thème : « Bien dans son âge, bien dans son territoire». Et, plus largement, nous évoquerons nos projets pour l’année scolaire 2020/2021.

 

SORTIE DE FIN D’ANNÉE

Nous nous sommes peu vus cette année. Le virtuel ne fait pas tout. Nous serions donc très heureux de nous retrouver, bien sûr dans le respect des gestes barrières, à l’occasion de notre sortie de fin d’année que nous avons repoussée d’un mois.

Elle aura lieu le  30 juin

 

 

 

 

 

 

                                  Bazas                                                         Roquetaillade

10h30 Visite guidée de Bazas avec l’office du tourisme

12H30 Pique-nique dans le parc du château de Roquetaillade

15h      Visite guidée du Château

Sur inscription

A LIRE

 

 

La crise sanitaire et le confinement ont interrogé, avec une gravité particulière, notre société sur les liens familiaux intergénérationnels. Aujourd’hui, la phase de déconfinement progressif met à l’épreuve les familles qui se trouvent toujours éloignées des grands-parents. Si cette enquête de l’observatoire des familles de l’Unaf et du réseau des Udaf, en partenariat avec la Cnaf, a été réalisée auprès des parents avant la crise, elle donne des repères précieux sur l’ampleur, l’importance, le sens donnés à ces liens avec les grands-parents.

Des liens précieux, souvent indispensables

L’aide indispensable des grands-parents
Une aide qui doit être reconnue pour ne pas être davantage fragilisée

QUELQUES CHIFFRES

1/3 des parents pensent que leurs enfants aimeraient voir leurs grands-parents plus souvent.

2/3 des parents interrogés attendent des grands-parents qu’ils passent simplement du temps avec leurs petits-enfants et créent des liens avec eux.

3/4 des parents ont bénéficié de service de la part des grands parents.

50% des parents interrogés ont reçu une aide financière des grands-parents.

56% des répondants attribuent une place importante aux grands-parents maternels dans l’éducation de leurs enfants.

374-1 c’est l’article du Code civil qui énonce le droit de l’enfant d’entretenir des relations personnelles avec ses ascendants.

Le rapport complet :

https://www.unaf.fr/IMG/pdf/bro_8p_obs_familles_12-4.pdf

2° LETTRE DU CONFINEMENT 25 AVRIL 202

 

Bonjour à toutes et tous,

Certains ont été malades et sont désormais rétablis et nous en sommes très heureux. La plupart d'entre-nous vont bien et nous nous en réjouissons.!! Mais il nous faut tenir et cela devient long....Nous regrettons la joyeuse présence de nos petits enfants, de nos enfants, de nos amis......

Mais nous faisons aussi l'expérience de la solidarité de petits coups de téléphone passés, messages plein d'attention,  pour ceux qui sont sur les réseaux sociaux, de transfert d'images, de sons, de réflexions, d'humour, de poésie.....qui nous relient au monde extérieur et nous permettent de nous sentir toujours en liens. 

 Dernière minute, à la suite d'une pétition initiée par l'EGPE-Paris 

  Monsieur Le Président,

 MERCI,

 Merci au nom de l’Ecole des Grands-parents Européens, association porte-parole de la génération des grandsparents en France, qui a pour objectif de développer liens et solidarités intergénérationnels dans la famille et la société. 

Merci d’avoir précisé qu’il n’y aurait pas de discrimination par l’âge dans le cadre du déconfinement progressif à partir du 11 mai. Et d’en appeler à la responsabilité individuelle de chacun sans systématiquement lier la fragilité à l’âge.

 Merci surtout de nous rendre, à nous grands-parents, la capacité de poursuivre notre rôle actif dans la société et la cohésion sociale et de retrouver notre optimisme en contribuant à notre mesure à la reprise économique du pays. 

La génération grands-parents qui compte plus de 16 millions de personnes en France est prête à reprendre son rôle de génération-pivot, de maillon indispensable dans les solidarités familiales pour aider nos enfants, nos petits-enfants mais aussi nos parents âgés. 

Chaque année nous assurons près de 23 millions d’heures de garde auprès de nos petits-enfants et contribuons à hauteur de 106 milliards d’Euros en aides et solidarités financières intergénérationnelles.Aujourd’hui, plus que jamais nous souhaitons contribuer au difficile retour à la normale, après cette période de confinement. 

Nous aspirons bien sûr à prendre le relais de nos enfants qui doivent retourner travailler pour assurer garde et soutien scolaire de nos petits-enfants. De manière plus imminente, et en prévision des grandes vacances, conscients que les congés de nombreux parents seront impactés, nous désirons réfléchir aux possibilités et autorisations de déplacement pour accueillir les petits-enfants. 

Nous sommes prêts à collaborer par ses moyens à la reprise économique de notre pays en assumant avec responsabilité et civisme notre juste place dans la famille et la société pour soutenir les solidarités intergénérationnelles. 

Nous sommes convaincus que les liens intergénérationnels seront l’un des facteurs clé de la cohésion sociale nécessaire à la reprise économique. 

Soyez assuré, Monsieur Le Président, que nous sommes et serons très utiles à vos côtés pour assurer la continuité de la vie de la nation. Je vous remercie, Monsieur le Président, de l’intérêt que vous aurez bien voulu apporter à ce courrier et vous prie d’agréer l’'assurance de mes sentiments très respectueux.

  

  Armelle Le Bigot-Macaux Présidente de l’EGPE   

Tendance 

Athénaïs Gagey Philosophie Magasine du 21 avril (sélection)

 ll y a quelque temps, j’ai lu Le Joueur d’échecs, la nouvelle de Stefan Zweig. Le récit prend une résonance particulière aujourd’hui, puisqu’il met en scène la torture psychologique d’un individu par l’isolement. Ayant pour seul divertissement un livre d’échecs, le personnage ne subsistera 

qu’en jouant contre lui-même avant de devenir fou. Cette lecture m’a amenée à me demander : si toi aussi tu étais enfermée pour toujours dans une pièce avec un seul objet, que prendrais-tu ? J’ai souvent interrogé mes amis à ce sujet, trop curieuse de découvrir les vaccins “antidétresse” des uns et des autres. Quelle ne fut pas ma déception de recevoir toujours la même réponse : “Une PlayStation !” Une PlayStation ? Une console de jeux, vraiment ? 

Personnellement, j’avais d’abord pensé à un livre bien long. Style Guerre et Paix. Oui, sauf que lire en boucle le même livre, il y a de quoi devenir un peu dingo. Un tapis de jogging ? Courir à l’infini, à terme ce n’est pas très marrant non plus. Non, il doit y avoir mieux. Mais existe-t-il seulement une chose qui reste toujours “marrante”, même à la longue ? La PlayStation, ce n’est peut-être pas si idiot. Les échecs non plus. En tout cas, je crois bien qu’il faut un jeu pour ne pas mourir d’ennui.

Il n’y a qu’à regarder comment les gens s’occupent en ce moment ! Chez moi, ce sont les jeux de société qui rythment les soirées, du Monopoly au Risk en passant par le tarot. Certains ont transformé leur bureau en table de ping-pong – livres de poche en guise de filet, poêles à crêpe comme raquettes. Il paraît que les sites de poker enregistrent une explosion du nombre de joueurs. Quand on y pense, c’est évident : lorsqu’on tourne en rond, rien de tel que le jeu......

“Le jeu est l’invention d’une liberté dans et par une légalité”, écrit le philosophe Colas Duflo dans son ouvrage Le Jeu. De Pascal à Schiller. Dans la réalité, explique-t-il, les règles contrarient une liberté antérieure. Mais, dans le jeu, ce sont les règles qui créent la liberté. Sans règles, pas de jeu. Elles délimitent un espace de fiction infini, dans lequel je peux devenir propriétaire d’hôtels rue de la Paix, loup-garou, président ou trou-du-cul. En jouant, je bascule dans un territoire nouveau, celui de la métamorphose et de la transformation, dans lequel je me libère de ma condition première de jeune adulte confinée...... 

Pourtant, quand je proposai hier à ma sœur de jouer aux charades, celle-ci me répondit : “Vraiment, on en est arrivé là ?” Comme si jouer était honteux. Serait-ce réservé aux enfants ? Le jeu est-il puéril ? Non point. C’est plutôt que vouloir jouer signifie que l’on a épuisé jusqu’à la dernière miette ce que le réel pouvait nous offrir. Déçu par la réalité, on se réfugie dans une sphère virtuelle. Mais, après tout, est-ce vraiment surprenant d’être insatisfait du réel quand on est claquemuré dans quelques mètres carrés ?

Pas de honte donc, jouez ! Jouez, à volonté ! 

A LIRE

- Il nous a été signalé :  Le livre d'un été de TOV JANSSON

Observer les oiseaux sauvages, écrire un livre sur les vers de terre ou guetter les marins de passage, tel est le quotidien de la petite Sophie, qui passe ses vacances d’été sur une île du golfe de Finlande avec sa grand-mère. Une femme hors du commun, à la fois douce et espiègle, qui fume en cachette, jette sa canne pour prendre un bain de mer, et construit Venise avec des boîtes d’allumettes. À mi-chemin du rêve et de la réalité, leurs dialogues complices révèlent l’amour entre une femme qui connaît profondément la vie, et une enfant avide de la connaître. Auteur de renom dans les pays scandinaves, Tove Jansson est aussi connue dans le monde entier pour ses ouvrages pour enfants (dont la célèbre série des Moumines).

 

 ECOUTER, VOIR (double clic sur les liens)

 L'UNESCO a eu la grande idée de donner accès gratuitement à la bibliothèque numérique mondiale sur Internet.

Un beau cadeau à toute l'humanité !
Voici le lien : https://www.wdl.org/fr  pour la France.Il rassemble des cartes, des textes, des photos, des enregistrements et des films de tous les temps et explique les joyaux et les reliques culturelles de toutes les bibliothèques de la planète, disponible en sept langues.
Profitez-en et faites-en profiter votre entourage.Quelques lieux ou spectacles culturels que vous pouvez visiter depuis chez vous:


- L' Opera National de Paris met en ligne gratuitement ses spectacles sur https://lnkd.in/gwdGY8n

- Le Metropolitan Opera de New York va diffuser gratuitement ses spectacles
https://bit.ly/2w2QXbP

- La Cinémathèque Française propose ses 800 masterclass, essais & conférences en vidéo, 500 articles sur ses collections & ses programmations
https://lnkd.in/ghCcNKn

- Le Forum des Images propose de visionner ses rencontres
https://lnkd.in/gFbzp5q

- Centre Pompidou : Vous pouvez écouter les podcasts dédiés aux œuvres grâce au Centre Pompidou
https://lnkd.in/gGifD3r

- Musées : 10 musées en ligne à visiter depuis son canapé
https://lnkd.in/gV_S_Gq

-1150 films sont disponibles sur https://lnkd.in/gsp

Voir l'ensemble des mesures prises par la ville de Bordeaux :

http://www.bordeaux.fr/p88863/communiques-de-presse-2020

Voir la plateforme du bénévolat :

 https://jeparticipe.bordeaux.fr/entraide

GUIDE DES PARENTS CONFINES

Ce guide a été réalisé pour soutenir et accompagner les parents confinés dans leur conciliation vie professionnelle / vie familiale au quotidien grâce aux conseils bénévoles des professionnels, experts et parents cités. Les conseils n’engagent que leurs auteurs. Ce livret ne remplace aucune consultation et n’a pas de vocation médicale.

Téléchargez le Guide des parents confinés – 50 astuces de pro

Nous avons donc souhaité compiler ici 50 conseils. 50 conseils qui sont des réponses à vos questions mais aussi des recommandations de pro – femmes et hommes – pour cette période de confinement : sage femme, présidente du haut conseil à l’égalité femmes hommes, coach sportive, directrice d’école, directrice de centre d’hébergement de femmes victimes de
violences, blogueurs sur la paternité, influenceurs, philosophe, orthophoniste, journalistes de presse spécialisée, psychologue, artistes, formateurs de bilans de compétences, parents, ministres… nous avons voulu jouer le rôle de lien entre les pros et les parents et permettre à chacun d’avoir accès à leurs recommandations.

 ALLO Grands-Parents

 Confinement oblige, bon nombre de grands-parents sont privés de la joyeuse présence de leurs petits-enfants…… 

 

-         La solitude vous pèse

-         Vous vous questionnez, vous rencontrez une difficulté

-         Vous souhaitez partager votre expérience

Ou au contraire

-         Vous voulez témoigner d’un sujet d’émerveillement

 

L’EGPE est à vos côtés et vous propose une écoute téléphonique anonyme. N’hésitez pas, ne restez pas isolé.

07 82 14 96 94

egpe33@gmail.

 

 

 

Vous êtes adhérent(e), ce site est le vôtre

Vous y trouverez des informations et précisions sur les activités qui vous sont proposées et au fur et à mesure de sa construction, de multiples informations qui peuvent vous intéresser, des articles et références concernant la grand parentalité en particulier, les questions familiales en général….

Vous pouvez aussi contribuer à son enrichissement par vos remarques, questions et apports d’information et de documentation.

Vous pouvez également contribuer à la dynamique de l’association en amenant vos amis et connaissances.

 

  • Vous découvrez ce site et l’existence de l’association

L'association rassemble des personnes souhaitant se rencontrer et partager réflexions et expériences sur le devenir des « nouveaux grands parents » dans la famille et la société à travers les nombreux thèmes qui les intéressent et les interpellent (nouveaux modèles familiaux, valeurs, interculturalité, transmissions…)

Elle favorise le lien, les échanges entre grands-parents, parents et petits enfants à travers des relations intergénérationnelles et interculturelles créatives

Elle offre un lieu d’écoute, d’information, de documentation  et de soutien à ceux qui simplement se questionnent mais aussi à ceux qui rencontrent des difficultés, notamment lors de conflits familiaux

Elle aide à faire connaître et respecter le droit des grands parents en apportant des informations sur les questions juridiques et la médiation familiale

Elle valorise et promeut leur place et leur rôle en représentant un mouvement de la génération  « grands parents »

  

  • Vous êtes grands parents d’un ou plusieurs petits enfants 

Vous souhaitez vivre cette expérience, ses joies et ses interrogations en lien avec d’autres, questionner les évolutions familiales et sociétales qui sont à l’œuvre, en restant ouverts et disponibles à tous et à chacun.

 

 

  • Vous avez des petits enfants que vous voyez peu ou pas

Parce que vos enfants ne souhaitent pas que vous les rencontriez

Rejoignez-nous !!

 

 

  • Vous êtes parents

Et pensez que notre association peut intéresser des personnes autour de vous.

Parlez-en !!

Contact

07 82 14 96 94

Envoyer un message

Pôle ecoute : 07 82 14 96 94

© 2018 by Agnès Senet - UDAF33