ECOLE DES GRANDS PARENTS EUROPEENS

                                                  Bordeaux-Gironde

 

 

 

 

 

Après le choc de la pandémie qui a rendu cette année 2020 si particulière, la coutume des vœux peut, aujourd’hui, paraitre décalée, tant nous ne sommes pas à la fin de nos peines…. Et pourtant l’année 2020 a mis en relief des forces de vie insoupçonnées en temps ordinaire, celles des personnels soignants mais aussi de tant d’autres qui ont travaillé sans relâche pour que nous puissions nous alimenter, nous déplacer, rester en lien les uns avec les autres. Parallèlement s’est installée une sourde inquiétude pour notre santé, la crainte d’une crise économique majeure mais aussi un certain mal-être plus sournois, celui de renoncer à certaines activités et projets et, pire encore, celui d’apprendre à nous passer les uns des autres.

Aussi souhaitons-nous une aussi belle année que possible : la fin des vagues de virus et des périodes de couvre-feu, une année plus paisible dans les hôpitaux, des retrouvailles entre amis, des réunions de famille, des cours dans les amphis des universités et puis des déjeuners au restaurant, des séances de cinéma. Souhaitons-nous un marché de l’emploi qui reparte et une année plus douce pour les plus fragiles.

Mais plus encore que de bonnes nouvelles, souhaitons de trouver en nous les ressources intérieures pour traverser cette nouvelle année, qu’elle soit heureuse ou plus difficile. Inventer l’année qui commence c’est retrouver l’essentiel, nous ancrer dans l’espérance de jours meilleurs, dans la bienveillance et la gratitude envers les personnes et les événements, en persévérant dans la recherche de la paix et de la justice à notre humble niveau.

 

NOTRE PROGRAMME 2021 EST EN PREPARATION

Retour sur une expérience 2020

Maitriser les outils de visioconférence, une grand-mère nous en parle

« Alors que mes petits-enfants entrent sans complexe dans cet univers numérisé, moi, grand-mère, senior, personne vulnérable de 2020, j’essaie de fuir mes résistances, mes incompréhensions, mes freins et ma peur de l’inconnu pour face à l’adversité.

M’inscrire à cette formation de neuf heures pour connaitre les outils numériques  avec l’EGPE m’a semblé un défi comme franchir un mont caillouteux les pieds nus.

Les pieds nus seraient tous mes freins psychologiques et matériels et le mont, toutes les informations  à absorber et à comprendre pour  ensuite les mettre en pratique.

Suis-je encore capable d’intégrer toutes ces nouvelles notions ?  Suis-je assez bien équipée avec mon vieil ordinateur ou mon vieil iPad. Vais-je savoir m’adapter pour pouvoir avancer avec les autres que j’imagine plus initiés que moi.

Le premier caillou, c’est l’instant même de la connexion.

J’appuie sur le lien envoyé par l’EGPE et je m’aperçois que ça marche. L’écran  partagé s’ouvre sur des visages accueillants et souriants qui me mettent en confiance.

Rémy, notre formateur accueille chaque participant avec bienveillance et nous instruit et avec une infinie patience nous explique, nous ré-explique et répond à toutes nos questions inlassablement pendant trois heures transformant mes petits cailloux en sable.

Le programme est chargé, les nouvelles notions activent mes neurones qui ont dû se multiplier pour mon plus grand bonheur. (Scientifiquement prouvé !)

Aujourd’hui je m’aperçois qu’en ces périodes troublées, ces nouveaux outils nous permettent des rapprochements indispensables, et avant tout avec nos enfants et nos petits-enfants bien sûr ! Mais aussi nous permettent de poursuivre nos activités, en particulier avec l’EGPE…

Alors je conseillerais à tous de suivre cette formation !! »                                               (Dominique)

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Contact

07 82 14 96 94

Envoyer un message

Pôle ecoute : 07 82 14 96 94

© 2018 by Agnès Senet - UDAF33