Ecole des Grands-Parents Européens

                                                        

Nos petits-enfants ont repris  le chemin de l’école. Une rentrée des classes inédite, dans un contexte de reprise de l’épidémie de Covid-19, avec tout à la fois le plaisir de retrouver leurs amis et un sentiment d’incertitude latent.  Certaines précautions peuvent engendrer une légitime appréhension de l’avenir, des difficultés pour communiquer masqué et« distancié ». Enfin, certaines classes, écoles ont dû déjà refermer leurs portes…..

Nos enfants ont également repris leur activité professionnelle dans un contexte fluctuant.

C’est donc dans ce même contexte que l’EGPE prépare également la reprise de ses activités pour le 4° trimestre de l’année. Bien sûr, il nous faut accepter l’imprévu de cette période. Mais nous pouvons aussi goûter l’instant présent et savourer la joie de nos prochaines retrouvailles !!

EVENEMENT !!

En raison des dernières directives sanitaires l'Athénée Municipal est fermé pour 15 jours

 

 

 

CONFÉRENCE REPORTEE

 

LE FABULEUX DESTIN DES BABY-BOOMERS

par Michèle DELAUNAY, cancérologue, ancien ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie

 

le lundi 5 octobre 2020 à 10h30

Amphithéâtre de l’Athénée municipal, Bordeaux

(limité à 237 places)

Entre 1946 et 1973, le baby-boom a constitué un véritable big bang de     la natalité. Cette " génération sans pareille " a gagné chaque  année un trimestre de longévité et est passée de 62 à 82 ans  d'espérance de vie moyenne. La France compte, aujourd'hui,  20 millions de boomers  qui commencent à prendre de l'âge.
Cette  génération ne se  définit  pas  seulement par ce double  record,  inédit pour longtemps, de natalité et de longévité, mais par la singularité de son vécu et le bouleversement  des modes de vie et des  mentalités qu'elle a portés. En 1969, Alfred Sauvy   s'inquiétait de la " montée des jeunes "; c'est aujourd'hui la " montée  des vieux " qui interroge. Or ces jeunes  et  ces vieux  sont  les mêmes et  engagent un changement de société sans doute plus décisif encore que celui ayant bousculé les pays occidentaux il y a cinquante ans.
Les enfants du baby-boom  revendiquaient la liberté, ils sont  désormais appelés à conquérir leur autonomie ; ils voulaient renverser les barrières, il leur reste à abolir les plus radicales : celles de l'âge. Ils voulaient " faire l'amour,  pas la  guerre ", ce sont  aujourd'hui  tous les sexes et tous  les âges qui  s'émancipent  comme  l'ont fait  les  femmes. Ils exigeaient de   " participer ", les voilà déterminés à continuer  au-delà même de leur vie professionnelle.  Plus  incroyable encore,  ils  exhortaient  à " demander l'impossible ", et ils l'ont eu ! Dans les amphis comme sur les barricades, qui aurait pu imaginer ce cadeau de vingt années de vie supplémentaires ?

Michèle Delaunay invite les boomers à cette révolution des âges et à marquer une deuxième fois l'Histoire : « Ni profiteurs, ni coupables les âgés. Mais responsables, plus responsables que tous les autres pour l’avenir et décidés à n’être pas exclus de sa construction. Mais trop souvent, qui pour les entendre, pour leur porter crédit, pour les inclure dans les projets locaux comme nationaux ? Agés nous sommes, conscients et même experts de ce que cela signifie, n’attendons pas : donnons-nous mutuellement de la force, faisons-nous entendre et agissons ».

Une dédicace de son ouvrage est organisée à l’issue de cette conférence;

VOIR L'AGENDA POUR LES AUTRES MODIFICATIONS

Contact

07 82 14 96 94

Envoyer un message

Pôle ecoute : 07 82 14 96 94

© 2018 by Agnès Senet - UDAF33