ECOLE DES GRANDS PARENTS EUROPEENS

                                                  Bordeaux-Gironde

 

 

 

 

 

QUELQUES  DATES DE LA RENTREE

SEMAINE BLEUE

                                                             

                                           

                                                    Grands-parents Reporters,

                                                    Balade photographique dans un nouveau quartier en mutation

Le mardi 4 octobre à 10h

 

 

                                       

                                          CONFERENCE "Grands-parents d’aujourd’hui, une génération dynamique !!"

le jeudi 6 octobre à 14h30

                                           CONFERENCE 

« Engagement, crédibilité et responsabilité des grands-parents auprès de leurs petits-enfants en difficulté »

Jeudi 24 novembre à 14h30 Par le Docteur Franck Dugravier

 

 

 

 

                 Pour plus de précisions, consultez notre agenda

EDITO Avril 2022

Comment les événements qui nous impactent aujourd’hui résonnent-ils en nous ? Le premier constat que nous pouvons faire est qu’ils saturent notre capacité de compréhension.

 Le 24 février, l’armée russe envahissait le territoire ukrainien. Le 28 février, le Giec sortait un rapport sur la vulnérabilité de nos sociétés et le 1er mars, un rapport sur le changement climatique.  Alors que les masques tombaient, l’épidémie remontait. Dans le même temps certains s’interrogeaient pour savoir s’il fallait poursuivre la conversion écologique en période de guerre, tandis que d’autres s’indignaient, à juste titre, de l’accueil différencié que nos sociétés occidentales réservaient aux émigrés selon leur origine.

« La guerre en Ukraine suscite un émoi et une solidarité d’une ampleur quasi inédite en France. Cela invite à s’interroger sur les moteurs de l’empathie, du soutien à l’autre, de l’hospitalité. Faut-il absolument pouvoir s’identifier à l’étranger pour lui tendre la main ? Dans quelle mesure la peur de Vladimir Poutine nous rend-elle solidaires des Ukrainiens ? Que dit cet élan de nos propres traumatismes ? »

Voilà les questions auxquelles Boris Cyrulnik tente de répondre. Voici quelques extraits d’une interview (La Cx Hebdo) : « Nous sommes touchés par la souffrance de ceux auxquels nous sommes attachés. Autrement dit, plus la distance affective ou culturelle est grande, moins nous sommes touchés par la souffrance. Notre empathie est fonction de notre capacité d’identification. Cette guerre qui se déroule sur le sol européen, le même théâtre que la Seconde Guerre mondiale, contribue aussi à en raviver des souvenirs, qui peuvent également expliquer ce sentiment d’être concerné ».

Parallèlement, cette incapacité à nous mobiliser avant d’être personnellement concernés par une crise n’est pas sans lien avec notre impréparation aux changements climatiques. Faut-il que le danger soit déjà bien installé et impacte notre vie et celle de nos proches pour que nous nous mobilisions ? C’est pourquoi, si la crise pétrolière actuelle est le résultat de la guerre et du coût exorbitant qu’elle va induire pour tous, ne faudrait-il pas se saisir de cette « opportunité » pour enclencher dès maintenant et sérieusement notre conversion écologique ?

Ainsi, si face aux multiples événements qui nous percutent nous nous sentons momentanément déboussolés, impuissants, il n’en reste pas moins que notre réalité humaine nous pousse à aller de l’avant, non pour oublier mais pour que la vie continue et que nous y contribuions. C’est un ressort à exploiter !!                                                                                                                                                                                   Gisèle Gizard

 LA GUERRE ET NOS PETITS-ENFANTS

12 livres pour aborder la guerre avec les enfants (dont 3présentés)

http://lesptitsmotsdits.com/guerre-12-livres-aborder-sujet-enfants/

SOLIDARITE

A QUI DONNER?

La Croix-Rouge, déjà présente en Ukraine, en passant par son formulaire en ligne.                                                                  

L’agence des Nations unies pour les réfugiés a  ouvert une plateforme de dons en argent                                                         

 La plateforme Soutien Ukraine dresse une liste d’organisations françaises, ukrainiennes et internationales (argent, dons en nature, hébergement)      A Bordeaux Ukraine Amitié